< Retour entretenir-sa moquette

Conseils d'experts

Comment entretenir sa moquette?


Contrairement à la légende urbaine, la moquette est un revêtement totalement sain. Les fibres qui la composent permettant de retenir les poussières, évitant ainsi que ces dernières ne viennent encombrer l’appareil respiratoire des habitants. Afin de la conserver propre, notamment suite à de possibles tâches, voici nos solutions:

L’ASPIRATEUR POUR UN ENTRETIEN RÉGULIER

Le mode d’entretien le plus adapté à la moquette est l’aspirateur. En aspirant régulièrement votre moquette, vous débarrassez le sol de la poussière et préservez ainsi l’éclat et la couleur de votre moquette. Utilisez de préférence un aspirateur à brosses rotatives. Ils coutent plus cher mais enlèvent mieux la poussière et la saleté. La fréquence dépend de la sollicitation et du degré de salissure de la moquette. Les pièces ou les endroits où le passage est intense doivent être aspirés plus souvent.
Pour entretenir votre moquette en dalles, un coup d’aspirateur et le tour est joué ! Une dalle de moquette est sale ou tachée ? Il vous suffit de la retirer pour la laver ou éventuellement en changer. Après avoir lavé une dalle, laissez-la sécher naturellement avant de la remettre en place.

LE NETTOYAGE À LA POUDRE

Pour un nettoyage plus en profondeur, Saint Maclou vous conseille la méthode du nettoyage à la poudre. Cette méthode utilise de la poudre sèche imprégnée de produit d’entretien. La poudre est saupoudrée sur la moquette et appliquée dans la moquette à l’aide d’une machine. La saleté qui colle à la surface est absorbée par le produit d’entretien. Après l*évaporation, la poudre de nettoyage attachée à la saleté est aspirée. Cette méthode présente l’avantage de ne nécessiter aucun temps de séchage. Il est en principe possible de marcher sur la moquette pendant le nettoyage.

LE NETTOYAGE PAR INJECTION-EXTRACTION

Après plusieurs années, il vous faudra peut être entreprendre un nettoyage par injection-extraction. Cette méthode est remarquablement adaptée au nettoyage en profondeur. Si vous souhaitez effectuer le nettoyage vous-même, vous pouvez louer un appareil adéquat dans un magasin spécialisé. Il est toutefois conseillé de faire nettoyer votre moquette par un professionnel. Il sait quel produit d’entretien et quel dosage sont nécessaires et comment utiliser les appareils. Lors du processus d’injection-extraction, les fibres sont traitées avec de l’eau à laquelle est ajouté un produit d’entretien. Ensuite, l’eau contenant la saleté est aspirée. Il est conseillé de retraiter la moquette avec de l’eau claire afin d’éliminer les éventuels résidus de produit.

LE NETTOYAGE AU SHAMPOOING

La méthode du nettoyage au shampooing permet un shampooinage efficace qui respecte les fibres grâce à la combinaison d’un shampooing spécial appliqué à l’aide d’un mécanisme de brosses douces et d’air chargé de substances de nettoyage. Il en résulte une mousse assez sèche formée de microcristaux capable de pénétrer en profondeur et de manière régulière dans les saletés pour donner un résultat de nettoyage excellent . Le shampooing nettoie les fibres en profondeur en une opération sans détremper. Il sèche en formant une fine poudre de saleté dissoute qui peut être facilement aspirée sans résidus collants après le séchage.

LES TÂCHES

En cas de tache, réagissez rapidement en enlevant le maximum de produit répandu, à l’aide de papier absorbant si le produit est liquide. Traitez toujours une tache du bord vers le centre pour l’empêcher de s’étendre. Utilisez un produit de détachage adapté et vérifiez la compatibilité du produit avec votre moquette en l’appliquant sur une partie peu visible de votre sol. Ne versez jamais le produit directement sur la moquette. Utilisez un chiffon propre et agissez par tamponnage. Séchez sans frotter à l’aide d’une serviette propre ou d’un sèche-cheveux.

Soyez prudent et manipulez les produits de nettoyage avec précaution. Essayez-les toujours au préalable sur un coin peu visible de la moquette ou du tapis (risque de décoloration). Ne jamais employer d’acétone (sauf pour les taches de colle sur les tapis et moquettes en laine) ou de trichloréthylène.

Alcools et boissons alcoolisées : Appliquez légèrement sur la tache une solution eau + alcool à 90°. Saupoudrez de talc. Laissez sécher. Aspirez.

Boue : Brossez quand la tache est sèche. Puis frottez avec une solution. 1 litre d’eau + 1 cuillerée d’ammoniaque.

Bougie : Repassez au fer doux sur un papier buvard. Puis frottez doucement avec un solvant (benzine ou essence). Jamais de trichloréthylène sur un tapis.

Beurre : Voir graisses.

Café ou thé : Chiffon imbibé d’eau tiède puis shampooing.

Chewing-gum : Frottez le chewing-gum avec des glaçons. Il se décolle par petits fragments.

Chocolat : Frottez en cercle avec un solvant (white-spirit, benzine, essence). S’il reste des traces, employez 50% alcool à 90° + 50% eau en frottant doucement.

Colle : Sur les tapis et moquettes, essayez d’abord l’eau chaude en tamponnant superficiellement les fibres. Si la colle ne se dissout pas, essayez sur les tapis et moquettes de laine, l’acétone (par tamponements sur la tache sans inonder la fibre) pour dissoudre les colles cellulosiques.
Sur les tapis et moquettes en fibre de synthèse (polyamide, polyester), utilisez un mélange 50% alcool à 90° + 50% eau.

Confiture : Voir Sucre.

Eau : Épongez et séchez au maximum et le plus vite possible pour que l’envers du tapis ne soit pas pénétré.

Lait : Solvant (benzine, essence). Appliquez en frottant en cercle. Puis si nécessaire, mélange 50% eau + 50% alcool à 90°.

Mercurochrome : Tamponnez avec 2/3 eau + 1/3 alcool dénaturé. Opérez avec précaution.

Encre : Si l’encre est encore humide, épongez d’abord au buvard. Puis employez un mélange eau tiède + savon + alcool à 90°. Changez de chiffon fréquemment.

Fruits et vin rouge : Frottez rapidement avec une solution ¼ eau + 3/4 alcool à 90°.

Goudron-mazout : Solvant (benzine, essence) puis poudre absorbante du commerce que vous aspirez ou brossez après 12 heures environ. Recommencez si nécessaire.

Graisses, Beurre, huile, cirage, sauces… : Agissez comme pour le goudron.

Herbe – Légumes : Alcool à brûler, alcool, eau chaude + détergent pour lingerie fine, shampooing pour tapis.

Miroitement : Marque claire ou foncée que peut parfois présenter la moquette ou le tapis. Ces marques ne peuvent pas être confondues avec des taches, le miroitement est imprévisible. C’est un phénomène encore mal connu qui provient généralement d’une réaction des poils de la moquette aux pressions exercées par les pas ou par les courants d’air imperceptibles passant au ras du sol : d’une fenêtre à une porte, d’une fenêtre à une aération mécanique. Le miroitement n’est couvert par aucune  garantie de fabricant.

Moisissures : Tamponnez avec de l’eau ammoniacale.

Oeufs : Voir lait.

Parfum : Tamponnez à l’alcool dénaturé.

Peintures : Frottez d’abord doucement avec de l’essence de térébenthine. Puis employez une poudre de commerce. Laissez pénétrer 12 heures puis aspirez ou brossez.

Rouille : Employez un produit spécifique en observant strictement le mode d’emploi. Faites un essai sur un coin peu visible car une décoloration peut se produire.

Rouge à lèvres : Tamponnez avec de l’alcool dénaturé ou de l’éther.

Sang : Épongez. Appliquez du vinaigre pur, après essai sur un coin peu visible (risque de décoloration).

Sucre : Eau tiède légèrement alcoolisée. Bien sécher.

Teinture pour cheveux : Humectez la tache avec une solution chaude d’hydrosulfite à 5%. Rincez à l’eau claire et faites sécher.

Urine : Agissez au plus tôt. Épongez le plus possible, puis vinaigre blanc pur (après essai comme pour le sang). Essayez également avec de l’eau “Perrier”.

Vernis à ongles : Voir colle cellulosique. Épongez au maximum, puis tamponnez avec du vinaigre blanc pur. En cas d’échec, essayez la solution suivante en tamponnant : 3/7ème d’alcool à brûler + 3/7ème d’éther + 1/7ème d’ammoniaque.

Vin blanc : Épongez, tamponnez à l’eau tiède + détergent pour linge délicat. L’ alcool à brûler (ou dénaturé) l’amoniaque ou le vinaigre d’alcool donnent aussi de bons résultats.

Vin rouge : Épongez, tamponnez avec du vin blanc, puis avec de l’eau pure. L’alcool à brûler, ou dénaturé, donne aussi de bons résultats. Des taches anciennes seront d’abord ramollies à la glycérine ou au savon mou.

Vomissures : Raclez au maximum, tamponnez à l’eau froide, puis avec de l’ammoniaque diluée.

Article publié le 10 mars 2016