< Retour vitrine-projet-chambre-enfant

Belles réalisations

Une chambre pour 2 enfants, comment bien l’aménager?


Entre Paul, toujours plongé dans ses BD, et le petit Achille, qui ne tient pas en place, la chambre des garçons est vite devenue un enjeu familial. Il nous fallait donc trouver des solutions pour donner à chacun son espace.

Mathilde, Cherbourg

Projet réalisé par le magasin

SAINT MACLOU Cherbourg

4 Jours

Confection sur-mesure des stores

25 m²

Pose du sol, des stores papier peint et peinture

3334€

Prêt gratuit des échantillons

Comment délimiter deux espaces dans une seule pièce?

Faire cohabiter deux enfants dans une même pièce n’est pas chose aisée. Ils ont chacun leurs goûts, et surtout ils aimeraient avoir chacun leur espace. Cependant, comme le vit Mathilde, une maison n’est pas extensible, et il faut savoir se plier aux contraintes de l’immobilier. Pour régler ce petit souci sans déménager, une solution s’impose: repenser sa déco!

Jouer avec les murs pour modifier la perception de l’espace

Chaque enfant à sa personnalité. Paul, l’aîné, est plus calme et volontiers rêveur, quand Achille ne tient pas en place.

Pour Etienne, le conseiller Saint Maclou qui s’est rendu chez Mathilde pour travailler sur le projet, une idée s’est imposée d’emblée: trouver pour chaque enfant une gamme de couleur qui le caractérise.

Pour Paul, après lui avoir bien sûr demandé son avis, ce sera une association de blanc, de gris clair et de bleu pastel. Pour Achille, le jaune se mariera avec du bleu marine et un rouge éclatant.

Concrètement, comment cela se reflète-t-il dans la pièce?

Sur les murs, tout d’abord, l’espace fut scindé de 2 différentes manières:

Par un habile jeu de peintures, en choisissant 2 différentes teintes de peintures issues de la gamme Divali: respectant la gamme de couleur de chacun, les coloris Encens et Turquin en finition Mat pour un aspect chaleureux sont peints sur les murs. Pour distinguer les 2 espaces de manière originale, le  peintre Saint Maclou a opté pour une forme géométrique pour un rendu graphique et ludique.

Pour apporter une touche scandinave à la pièce, le papier peint Acapulco Bleu et ses formes triangulaires bleu pastel a été posé sur le mur du fond. C’est fun, coloré, sans être trop chargé, les enfants l’ont tout de suite aimé.

Et pour les fenêtres?

Et parce qu’un projet réussit se joue également dans les détails, la décoration des fenêtres est un sujet à ne pas négliger. Pour cette chambre d’enfant, Mathilde avait 2 besoins: occulter la lumière pour préserver leur sommeil, et avoir un système solide soumis aux contraintes de manipulation des enfants.

Le store s’est tout de suite imposé comme la solution idéale. Pratique, maniable, résistant, et très contemporain, il a aussi le mérite d’être disponible sur-mesure.

La très large gamme de tissus existants a permis de choisir des tissus occultants, supprimant toute lumière pour un sommeil parfait, et surtout pour rester cohérent niveau décoration: de trouver un coloris adapté à la gamme de chacun des enfants.

projet-chambre-enfant-peinture-divali-saint-maclou

On n’aurait pas oublié le sol?

Les enfants passent une grande partie de leur temps à jouer au sol. Il fallait trouver un sol aspect bois, pour le côté chaleureux, qui soit résistant et durable.

C’est le stratifié Natural Touch qui a été choisi, dans son aspect Chêne blond, imitant parfaitement le bois, tout en étant facile à poser et moins onéreux qu’un parquet.

Enfin, sur ce sol, une touche de douceur s’impose: les tapis!

Avec son aspect shaggy, ses poils longs et extrêmement doux, le tapis Smooth disponible dans de nombreux coloris, formats et dimensions sera parfait pour accueillir confortablement les enfants.

Le côté ludique étant l’un des leitmotiv de ce projet, 1 tapis rond et 1 tapis rectangulaire ont été choisis, jouant ainsi avec les formes, et répondant à la tendance scandinave initiée avec le choix des coloris et du papier-peint graphique.

projet-chambre-enfant-tapis-smooth-saint-maclou

 


Au final, Paul et Achille semblent désormais ravis de partager la même chambre. Mission réussie!


Article publié le 13 octobre 2016