Inspiration Déco

5 solutions économiques pour préserver votre jardin en hiver

#Extérieur#Jardin
5 solutions économiques

Avoir un beau jardin demande de la patience et beaucoup d’amour pour vos plantes. Pour ne pas ruiner vos efforts, quelques précautions s’imposent lorsque l’hiver arrive. Les températures froides et le gel peuvent causer de nombreux dégâts dans les jardins. Voici quelques astuces pour protéger votre jardin en hiver sans vous ruiner !

1. Confectionnez une couverture organique à vos plantes

couverture organique

Réalisez une couverture naturelle et organique (paillis) pour protéger vos plantes du gel. Le bon moment pour mettre en place un paillage efficace est le milieu de l'automne, avant que ne surviennent les grands froids. N’attendez pas trop : pailler un sol déjà congelé  "emprisonne" le froid sur la terre, ce qui est plutôt contraire à l'effet recherché !

Quelques astuces sont à connaître pour bien utiliser votre paillis. Avant la mise en place du paillage, votre sol doit être propre et désherbé. Si cette étape est négligée, les mauvaises herbes laissées en place se rappelleront à votre bon souvenir lorsque vous enlèverez le paillis.

Pour préserver les racines, étalez votre préparation autour du pied de chaque plant. Ayez la main lourde, plus il est épais (au minimum 10 cm) plus son efficacité sera avérée. Cependant, ne pas pailler au pied des plantes : laissez un petit espace autour des tiges ou du tronc afin d’éviter leur pourriture. N’hésitez pas à varier votre type de paillis d’une année à l’autre pour que votre sol ne s’y habitue pas. 

Vous pouvez faire votre paillis en utilisant au choix :

→ des épines de pin ;

→ de la paille ;

→ des copeaux de bois ;

→ de la tourbe.

2. Utilisez vos cendres de cheminée contre le gel

cendres de cheminée contre le gel

Si vous êtes propriétaire d'une cheminée, l'évacuation des cendres en surplus dans le foyer est indispensable. Ne les jetez plus à la poubelle, répandez-les sur votre pelouse ! La cendre empêche le gel des sols et elle prévient l’arrivée de la mousse. 

Pensez à ne pas trop en user au risque d’asphyxier vos sols : une poignée suffit pour un jardin d’environ 300m2. Munissez-vous de gants de protection pour la manipuler. 

Pour plus d’efficacité, passez votre cendre au tamis afin d’enlever les trop gros morceaux.

3. Testez le buttagepour vos plantations

En hiver, le buttage associé au paillage permet de protéger le système racinaire de vos plantes du froid.

Pour cela, vous devez relever la terre pour former une petite butte au pied de vos plantations. Cette technique est très pratique pour mettre à l’abri du froid les rosiers ou certains légumes comme les haricots, les poireaux ou les pommes de terre.

4. Prenez du papier journal comme protège pot

papier journal comme protège pot

Les plantes en pot laissées dehors doivent aussi être protégées du froid. Utilisez du papier journal ! Il suffit d’enrouler une épaisse couche de papier journal autour de vos pots. Cette solution économique et écologique protégera vos plantes les plus robustes du froid hivernal. 

Bon à savoir : la majorité des encres utilisées dans les journaux sont à base d’huile de soja. Depuis 2001, les encres toxiques ne sont plus utilisées en Europe. Vous n’avez donc rien à craindre pour votre jardin !

Servez-vous d’une bouteille en plastique comme cloche de protection

Les cloches de protection - ou cloche de potager - sont des dômes, généralement faits de plastique transparent, qui se posent directement au-dessus de la plante à protéger. En emmagasinant la chaleur et en retenant l’humidité, elles protègent vos plantes les plus fragiles du froid et des intempéries. 

Attention, les cloches doivent être ôtées si le temps se radoucit et surtout si le soleil « tape » dessus, même en hiver.  Une cloche est une mini-serre, si vous la laissez en plein soleil la plante risque de griller.

Vous pouvez en confectionner une vous-même en découpant simplement une bouteille en plastique en deux !